Eau de soin astringente à l'hamamélis bio de la Drôme

L’hydrolat hamamélis est un allié idéal pour le soin des peaux à imperfections.

Il est obtenu par hydrodistillation des feuilles d’Hamamélis bio, cultivé, dans la Drôme, en Rhône-Alpes.

Sa teneur en tannins lui confère des propriétés :

  • Astringentes : il aide à resserrer les pores.
  • Vasoconstrictrices : il favorise la circulation sanguine et aide ainsi à diminuer les rougeurs.
  • Anti-inflammatoires et apaisantes : il calme les irritations.

LIVRAISON DES PRÉ-COMMANDES : NOVEMBRE 2020

Conseils d’utilisation

Appliquer matin et/ou soir sur la peau du visage.

Flacon de 50 mL avec spray 

Ingrédients

Eau d’hamamélis bio, acide citrique*, benzoate de sodium*, borbate de potassium*.

*Conservateurs approuvé en bio par ECOCERT.

INCI : HAMAMELIS VIRGINIANA (WITCH HAZEL) LEAF WATER, CITRIC ACID, POTASSIUM SORBATE, SODIUM BENZOATE

50 mL – Conserver au frais.

 

SA COMPOSITION ET SES PROPRIETES

           Cet hydrolat est riche en tannins, et en particulier les hamamélitannins, les gallotannins et les proanthocyanidines. Ce sont ces composés phénoliques qui apportent à l’hamamélis ses propriétés astringentes, vasoconstrictrices et anti-inflammatoires. Il est donc très utilisé pour traiter différents problèmes :

  • Utilisée sur le visage, l’hydrolat d’hamamélisresserre les pores,régule le sébum et réduit l’apparence des premiers symptômes de larosacée grâce à son action astringente et vasoconstrictrice qui resserre les tissus et active la microcirculation. Il convient tout particulièrement aux peaux mixtes à grasses. Il est cependant peu recommandé pour les peaux sèches car il peut avoir un effet légèrement asséchant.

  • L'utilisation la plus connue de l’hamamélis est pour traiter les affections du système veineux et en particulier leshémorroïdes et lesvarices.
  • Son action tonifiante veineuse aide à combattre la sensation de jambes lourdes
  • Il calme les irritations, petites inflammations et tiraillements et favorise la cicatrisation des petites plaies. Il est idéal en cas de piqûre d’insecte. Quelques études récentes suggèrent également une efficacité des produits à base d’hamamélis contre les inflammations dues à une exposition aux UV et à l’eczéma. 

             Les activités de l’hamamélis pour soigner les hémorroïdes, les varices, les plaies mineures, les contusions et les inflammations locales cutanées sont d’ailleurs reconnues par la Commission E, l’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy) et l’OMS.

 

Traçabilité des ingrédients

L'hamamélis est cultivé par Frédéric en région Rhône-Alpes, à la frontière de la Drôme. 
Installé depuis presque 20 ans sur l'exploitation familiale qui faisait alors des céréales et du cassis, Frederic opère une conversion vers des cultures comme le millepertuis, la valériane et l'hamamélis.

C'est sur l'exploitation de Frédéric que nos feuilles d'hamamélis sont lavées, coupées, tamisées, triées, séchées.

Ces feuilles vont ensuite en Provence où a lieu la distillation.

Procédé de fabrication 

           L’hydrolat d’hamamélis est obtenu par distillation des feuilles d’hamamélis, récoltées durant l’été (juillet-août). Tout comme les hydrolats de bleuets et de rose de mai, l’hydrolat d’hamamélis est considéré comme un produit noble. En effet, l’hydrolat est le seul produit fabriqué par ce procédé, il n’y a pas de séparation de l’huile essentielle car elle a un rendement très faible.

 

ET CHEZ LES CANDIDES ?

           L’hydrolat d’hamamélis Les Candides est fabriqué à partir de feuilles d’hamamélis cultivé en Rhône-Alpes. Il est ensuite distillé en Provence. La quantité de conservateur nécessaire pour protéger le produit contre le vieillissement et les agressions bactériennes y est ensuite ajoutée pour assurer une conservation optimale.

Un peu d'histoire

Hamamélis

           Particulièrement populaire aux États-Unis et au Canada où il est utilisé depuis des siècles, l’hamamélis est de plus en plus présent dans de nombreux types de produits. On le retrouve notamment dans la liste des ingrédients sous les noms : HAMAMELIS VIRGINIANA EXTRACT, HAMAMELIS VIRGINIANA WATER. Les mots « bark » (écorce), « leaf » (feuille) ou « twig » (brindille), ajoutés avant « EXTRACT » ou « WATER » dans le nom, indiquent la partie de la plante utilisée pour fabriquer l’ingrédient.

Mais quels sont ses bienfaits et utilisations ? C’est ce à quoi nous nous intéressons aujourd’hui !


HISTOIRE ET DESCRIPTION

           L’hamamélis, aussi appelé Noisetier des sorcières (Witch hazel en anglais) ou encore Hamamelis virginiana L. sous son nom scientifique est un arbuste originaire de l’Est du continent américain, appartenant à la famille des Hamamelidaceae. Il a été introduit en Europe, et notamment en France au XVIIIème siècle par le botaniste Peter Collinson. L’hamamélis était alors déjà très utilisé par les Amérindiens en phytothérapie et considéré comme une plante magique. L’origine de son nom anglais « witch hazel » serait d’ailleurs dérivé du mot « wych » qui désigne les plantes à rameaux souples pouvant être utilisées comme bâton de sourcier, ce qui était le cas des rameaux d’hamamélis. 

           Cet arbuste pouvant mesurer jusqu’à 5m de haut et 6m de large est reconnaissable par ses branches souples semblables à celles des noisetiers, et ses feuilles larges et ovales aux bords crénelés. Ses fleurs jaunes aux pétales très caractéristique s’épanouissent en hiver, après la chute des feuilles. Ils s’enroulent autour de la fleur pour la protéger en cas de gelées et se déroulent lorsque le temps est plus clément pour accueillir les insectes polinnisateurs.