ZOOM SUR LES FABRICANTS DE NOS PORTE-SAVONS: LES FRENCH VIKINGS !

par Les Candides mai 16, 2020

ZOOM SUR LES FABRICANTS DE NOS PORTE-SAVONS: LES FRENCH VIKINGS !

Ils se sont donné un défi en 2014 : redonner ses lettres de noblesse à un matériau assez mal reconnu en décoration : le béton. En effet, quand on dit « béton » on pense tout de suite à de grands bâtiments gris et tristes, mais les French Vikings c’est tout autre chose !

QUI SONT-ILS ?

En 2014, Billy Chevallereau et Nadir Belghoul se sont rencontré, et se sont tout de. suite découvert une passion commune : la création d’objets de décoration à partir de béton.
Ces deux passionnés ont alors eu l’idée de créer The French Vikings, laissant derrière eux leur métier dans l’informatique et la finance. Peu à peu ils ont développé leurs formules de béton, créant alors des objets à la fois solides et design !
Très loin de s’arrêter là, deux ans plus tard, les deux amis, aidés par une campagne
Ulule, ont rénové un local de 1000m2, à Aubervilliers. Ce lieu, en plus de leur atelier, abrite un incubateur d’artisans qu’ils accompagnent pendant 6 mois !
Billy Chevalereau et Nadir Belghoul the French Vikings


QUE PROPOSENT-ILS ?

Chaque objet est unique et fait main. Ils proposent des petits objets comme des vide - poches, des coquetiers ou encore des lampes, mais aussi des pièces bien plus grandes comme des plans de travail faits sur mesure, des présentoirs pour les magasins...
Billy et Nadir proposent également des ateliers pendant lesquels on peut venir
fabriquer ses propres objets en béton avec eux ! Et si vous ne pouvez pas vous déplacer sur Paris, ils ont aussi trouvé une solution. Ils ont développé des kits, dans lesquels on trouve tout le matériel nécessaire ainsi qu’une notice pas à pas pour fabriquer nos objets en béton nous - mêmes !

POURQUOI LE CHOIX DU BÉTON POUR NOS PORTE SAVONS ?

Certains nous diront :
« Oui mais le béton ce n’est pas écolo ». Alors à ça nous vous répondons « oui et non».
Certes, à grande échelle, pour construire des bâtiments entiers, la production de béton consomme beaucoup d’eau. Mais à l’échelle de petits objets comme ici, cela semble assez négligeable surtout lorsqu’on prend en compte la durabilité ! Un porte savon en béton est extrêmement solide et ne se dégradera pas avec le temps ! Si l’on prend d’autres matériaux comme exemple :
- Le bois : Il y a des risques de moisissures s’il ne sèche pas assez vite. Avec l’air
humide de la salle de bain cela ne semble pas du tout optimal car il faudrait en changer souvent.
- Le verre : Il est beaucoup plus fragile que le béton.
Le béton est aussi un matériau recyclable, il peut être réduit en poudre et réutilisé pour fabriquer d’autres objets !
The French Vikings x Les Candides
Alors, convaincus? Nous oui !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Nathalie, productrice d'huiles vierges rares en Gascogne
Nathalie, productrice d'huiles vierges rares en Gascogne

par Les Candides avril 28, 2020

Nous sommes allées à la rencontre de Nathalie, productrice d'huiles végétales rares et dehaute qualité dans le Lot-et-Garonne, notamment l'huile d'amandons de pruneaux et l'huile de noisettes. Découvrez son histoire incroyable ! 
Voir l'article entier
Notre rencontre avec Vincent, producteur de chanvre en Aquitaine
Notre rencontre avec Vincent, producteur de chanvre en Aquitaine

par Manal Salah octobre 27, 2019

Vincent raconte son parcours, de surfeur voyageur au bout du monde à producteur de chanvre en Aquitaine. Il nous explique les vertus exceptionnelles du chanvre ainsi que son combat pour ramener toute la filière textile de cette plante en France.
Voir l'article entier
Rencontre avec Jean-Claude, producteur de fleurs en Ardèche
Rencontre avec Jean-Claude, producteur de fleurs en Ardèche

par Olivia Derhy août 27, 2019

Par une belle journée de juillet, nous nous sommes rendues sur les hauts plateaux Ardéchois à la rencontre de Jean-Claude. C'est qui fournira les plantes qui entreront dans la composition de vos produits de soin Les Candides. 

Voir l'article entier