L'huile de coco...comme l'huile de palme ou presque?

par Les Candides avril 09, 2020

L'huile de coco...comme l'huile de palme ou presque?

Ces dernières années, un engouement tout particulier est né en Occident autour de l'huile de coco, multipliant par trois le nombre de produits cosmétiques estampillés "coco" en cinq ans. De nombreux magazines féminins et des célébrités hollywoodiennes ont vanté les mérites alimentaires et cosmétiques de la coco, créant un véritable phénomène de mode. Mais quelles sont les conséquences environnementales et sociales de cette utilisation croissante ?

LES VERTUS DE L’HUILE DE COCO

           On distingue deux principales utilisations de l’huile de coco: alimentaire et cosmétique. C'est son usage cosmétique que nous allons observer ici.

            L’utilisation cosmétique de l’huile de coco est en effet très intéressante. On la retrouve dans toutes sortes d'ingrédients sous une version transformée ou sous une forme brute dans des recettes de produits cosmétiques à faire soi-même. Parmi ses multiples propriétés, on peut citer les suivantes : 

  • Elle est hydratante pour la peau.
  • Elle fait partie des très rares huiles (avec l’huile de palme et de babasu) à apporter à la fois du moussant et de la dureté aux savons.
  • Elle est la matière première de nombreux ingrédients parmi lesquels on retrouve une grande variété de tensioactifs et émulsionnants pour tous types de produits de soin.

LA COCO CONVENTIONNELLE, PAS VRAIMENT ECOLO NI VEGAN

           Mais les réelles controverses autour de l’huile de coco concernent sa production. Cela va bien au-delà du simple éloignement géographique et des émissions de dioxyde de carbone dues à l’importation. Le scandale est finalement assez proche de celui de l’huile de palme...En voici les éléments.

           Premièrement, la demande mondiale d’huile de coco ne cesse d’augmenter. Selon différents analystes, une augmentation du marché de 9,8% par an sur la période de 2016-2024 est prévue. Mais la production, elle, stagne et a même tendance à diminuer. Il s’agit d’un secteur assez âgé, la plupart des plantations ont une cinquantaine d’année. Avec le temps, les cocotiers ont un rendement de plus en plus faible - il décroît à partir de leur trentième année. Cela mène ainsi à une augmentation des prix et pousse les pays producteurs à la monoculture au détriment des cultures vivrières. L’impact social et environnemental est donc énorme. 

palm tree fields - champs de coco à perte de vue - Les Candides

           Il y a ensuite les conditions de travail des producteurs. En effet, 90% de la production est réalisée dans des pays d’Asie du Sud Est comme les Philippines, l’Indonésie et la Thaïlande. Dans ces pays, la très majeure partie de la population est réquisitionnée pour la récolte des noix de coco. Cela conduit à une extrême pauvreté car plus de 60% des producteurs gagnent un dollar par jour. En cause ? Les pays occidentaux qui demandent toujours plus de production à des prix toujours plus bas. De plus, les noix de coco poussent à plus de 30m de haut, les conditions de récolte sont donc très éprouvantes. Certains producteurs ont ainsi trouvé une méthode pour augmenter leur productivité tout en baissant la pénibilité. Des bébés singes sont arrachés à leur mère puis dressés pour récolter des noix de coco. Cette méthode, tout sauf vegan ou « cruelty free », est désastreuse pour cette espèce menacée et vivant naturellement en communauté.

           Enfin, il y a un autre paramètre que les consommateurs ne connaissent généralement pas, c’est qu’il existe deux types d’huile de coco : l’huile de coco vierge et l’huile de coprah brute.

  • L’huile de coco vierge est obtenue par première pression à froid de la chair seule. Elle est donc pure et n’a subi aucune transformation ou traitement. Environ 7kg de chair de coco sont nécessaires pour produire 1kg d’huile.
  • L’huile de coprah brute nécessite 2 fois moins de matière de base pour obtenir la même quantité d’huile. Il s’agit en fait de noix de coco abîmées, voire moisies ou avec des champignons et des épluchures. Cela donne une huile bas de gamme qui est ensuite raffinée par un important traitement chimique utilisant des espèces toxiques et des dérivés pétrochimiques. Cette huile est revendue 2,5 fois moins cher que l’huile de coco vierge et représente la très majeure partie de la production. Après traitement, cette huile a un profil quasi identique à l’huile vierge. Elle est très légèrement moins riche mais possède des propriétés pour la peau très similaires. Aucune espèce chimique issue du traitement n’est présente dans le produit final, les seules différences remarquables sont sensorielles. En effet, l’huile de coprah est jaunâtre et ne présente pas d’odeur contrairement à la coco qui est blanche et a l’odeur de la noix de coco, les molécules odorantes étant détruites lors du raffinage.

 

QUELLE COCO TROUVE-T-ON DANS NOS PRODUITS COSMETIQUES ?

 

           Sur nos produits cosmétiques, il est impossible de faire la différence entre l’huile de coco vierge et l’huile de coprah brute, les deux portent la même dénomination INCI : Cocos nucifera oil. Dans les produits que l’on trouve sur le marché contenant de l’huile de coco, 90% contiennent en réalité de l’huile de coprah et non de l’huile vierge de coco.

 

ET LES CANDIDES ?

 

           Pour pouvoir vous proposer de nouveaux types de produits, nous serons sans doute amenées par le futur à devoir employer des dérivés de l’huile de coco. Si tel est le cas nous ferons tout notre possible pour trouver de la coco issue d’agriculture biologique avec une rémunération juste pour les différents acteurs, et pour en utiliser le moins possible. Nous ne vous proposerons pas de produits dont l’huile de coco est un ingrédient phare car il nous est inconcevable de participer à l’augmentation de la demande. L’huile de coco fait partie des ingrédients dont il est primordial de faire une utilisation raisonnée pour limiter l’impact environnemental et social.

 

Sources :

“Capital” : ce qui se cache derrière l’huile de coco, le nouvel élixir de beauté. RTL [Consulté le 16/03/2020]

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/capital-ce-qui-se-cache-derriere-l-huile-de-coco-le-nouvel-elixir-de-beaute-7800232264

L’huile de coco… un produit pas vraiment écolo. Europe 1 [Consulté le 16/03/2020]

https://www.europe1.fr/societe/lhuile-de-coco-un-produit-pas-vraiment-ecolo-3916173

Les fausses promesses de l’huile de coco. Ouest-France : L’Edition du soir [Consulté le 16/03/2020]
https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/21553/reader/reader.html#!preferred/1/package/21553/pub/30973/page/15

Huile de coco : fin du mythe d’un produit à la mode. Mr Mondialisation [Consulté le 16/03/2020]
https://mrmondialisation.org/huile-de-coco-fin-du-mythe-dun-produit-a-la-mode/

Huile de coco : ni écologique ni vegan. La Coquette Ethique [Consulté le 16/03/2020]
https://lacoquetteethique.com/protection-animale/huile-de-coco-ecologie-vegan/

Is Your Obsession With Coconuts Harming the Environment? One Green Planet [Consulté le 16/03/2020]

https://www.onegreenplanet.org/environment/is-your-obsession-with-coconuts-harming-the-environment/

Virgin Coconut Oil Market Outlook 2024: Global Opportunity and Demand Analysis, Market Forecast, 2016-2024. Goldstein Research [Consulté le 16/03/2020]

https://www.goldsteinresearch.com/report/virgin-coconut-oil-market-outlook-2024-global-opportunity-and-demand-analysis-market-forecast-2016-2024

Supply and Demand in the Coconut Oil Market [MARKET UPDATE]. Centra Foods [Consulté le 16/03/2020]

http://www.centrafoods.com/blog/supply-and-demand-in-the-coconut-oil-market-market-update


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

LES CONSERVATEURS CONTROVERSÉS, PARTIE 2 - LES PARABÈNES
LES CONSERVATEURS CONTROVERSÉS, PARTIE 2 - LES PARABÈNES

par Les Candides juillet 20, 2020

Les parabènes sont aujourd'hui très controversés. Ils ont commencé à être utilisés dans les années 1920, jusqu’à devenir omniprésents dans les années 2010 : en cosmétique, en alimentaire mais aussi dans les produits pharmaceutiques.
Voir l'article entier
Un nouveau modèle d'économie circulaire avec Lunel Vintage
Un nouveau modèle d'économie circulaire avec Lunel Vintage

par Les Candides juillet 17, 2020

De nombreux entrepreneurs réfléchissent à des alternatives circulaires à une économie linéaire. Nous invitons les fondatrices de Lunel Vintage, un nouveau concept de lunettes dites "upcyclées", à nous parler de leur entreprise ! 

Voir l'article entier
Les conservateurs controversés, partie 1 - la Méthylisothiazolinone
Les conservateurs controversés, partie 1 - la Méthylisothiazolinone

par Les Candides juin 04, 2020

S’il y a bien un type d’ingrédient avec lequel il est facile de se perdre au milieu de tous ces noms chimiques ce sont les conservateurs ! Il ne faut pas non plus les diaboliser, mais certains méritent plus de méfiance que d’autres...
Voir l'article entier