Le miel, l'or de l'Ingénu

par Les Candides avril 29, 2020

Le miel, l'or de l'Ingénu

Il est temps de vous présenter l’un des ingrédients phares de notre savon Ingénu. Utilisé depuis des milliers d’années dans le monde entier pour ses bienfaits pour la peau, le miel est un incontournable pour prendre soin des peaux fragiles et des petits bobos. Dans cet article nous verrons quels sont les bienfaits du miel et quelles sont les problématiques autour de sa production lorsqu’elle n’est pas responsable et éthique.

 

LES VERTUS DU MIEL

           Les vertus du miel sont nombreuses et connues depuis des millénaires. Notamment :

  • Il est antibactérien et cicatrisant, il sera donc particulièrement efficace pour soigner les plaies. Il serait même efficace contre certaines bactéries résistantes à certains antibiotiques !
  • Il contient des enzymes qui ont un pouvoir détoxifiant, ce qui lui confère une action nettoyante très douce.
  • C’est aussi un agent plus ou moins hydratant en fonction de son lieu de production. Il peut contenir plus de 10% d’eau florale, protégeant ainsi la peau de la déshydratation.
  • Il contient aussi de nombreux minéraux et vitamines qui ont pour avantage d’être biodisponibles. Cela signifie qu’ils vont pouvoir pénétrer dans la peau et être métabolisés facilement.
  • Il contient de la propolis, cet actif hors pair possède une action anti-âge. Il va booster la production d’élastine et de collagène, deux molécules dont dépendent l’élasticité et la fermeté de la peau.

LA MORTALITE DES ABEILLES

 Les colonies d’abeilles connaissent une mortalité particulièrement importante ces dernières années. Les apiculteurs ont vu leur production être divisée par deux voire par trois depuis 1995.

Cela est dû à plusieurs facteurs :

  • L’utilisation de pesticides. Même si certains ont été interdits (et encore, seulement sur certaines cultures), il en reste encore qui sont autorisés en agriculture conventionnelle et qui sont grandement controversés. De plus, la plupart des pesticides sont rémanents, ils se sont accumulés dans les sols et continuent de contaminer la biodiversité pendant plusieurs années même s’ils ne sont plus utilisés à l’heure actuelle.
  • L’arrivée d’espèces nuisibles aux abeilles : nouveaux virus, parasites et frelons asiatiques qui sont un réel fléau. Ils ont à présent envahi plus de 3/4 du territoire français (2015).
  • Les changements climatiques ont pour effet de complètement dérégler le cycle des abeilles.

           Mais les conséquences vont bien au-delà de la production de miel. Les abeilles sont un pilier de la chaîne alimentaire, 75% de la production mondiale de nourriture dépend de la pollinisation. La disparition des abeilles est donc un très grave problème à l’échelle planétaire, 40% des espèces sauvages seraient en voie de disparition. Cependant, la demande, elle, ne baisse pas, poussant alors à l’importation de cette précieuse matière première.

           Une autre cause de la mortalité des abeilles est le système d’apiculture moderne conventionnel lui-même. Ce système est basé sur une surexploitation des abeilles entrainant leur épuisement. On trouve des cas particulièrement alarmants aux Etats-Unis, au Canada et en Chine, ils se retrouvent contraints d’importer des essaims de l’autre bout du monde qui ne vont survivre qu’une seule saison. Nous avons ainsi vu arriver dans les années 90 l’utilisation d’abeilles hybrides, les Buckfast qui ont pour particularité d’être plus productives mais de s’épuiser au bout d’un an, obligeant à renouveler les essaims chaque année.

LE CAS DE LA CHINE

           La Chine représente à elle seule 20% de la production mondiale de miel avec près de 2 millions d’apiculteurs !

           Le problème est que la plupart des apiculteurs chinois sont devenus itinérants à cause d’un usage non contrôlé des pesticides dans cette partie du monde. Cela a eu pour effet de détruire un grand nombre de plantes à pollen, impactant ainsi fortement la population d’abeilles. Les apiculteurs sont forcés de déplacer leurs ruches régulièrement ce qui n’est pas une bonne chose pour le bien être des abeilles, cela a pour conséquence de les rendre très agressives.

           Au-delà du problème de confort des abeilles, le miel chinois est donc tout sauf bio, aucune réglementation n’entrant en vigueur et aucun contrôle n’étant effectué sur la possible teneur en pesticides du produit.

ET CHEZ LES CANDIDES ? 

           Notre apiculteur, Patrick, travaille dans le respect des abeilles. Il utilise l’abeille noire qui est l’abeille européenne ancestrale. Elle a pour avantage d’être résistante à bon nombre de maladies et de s’adapter aux changements climatiques. Ces abeilles ont une bonne espérance de vie et peuvent se reproduire, il n’est donc pas nécessaire d’introduire de nouvelles reines venues de l’extérieur. Leur bonne survie vient aussi du fait que Patrick fait bien attention à laisser aux abeilles ce dont elles ont besoin pour se nourrir. Il ne prélève aussi que très peu de cire pour ne pas détruire leur habitat.

           Notre miel est mis en pots aussitôt après sa sortie de la ruche pour éviter toute dégradation et toute contamination chimique. Il n’est pas non plus chauffé pour conserver tous ses bienfaits. En effet, dans la ruche le miel est à 34°C, certains apiculteurs vont donc chauffer le miel pour lui faire reprendre cette température au conditionnement. Le problème de cette chauffe est que pour avoir une grande quantité de miel à 34° il est nécessaire de chauffer à 50°, ce qui a pour effet de dégrader certains composants actifs du miel (les enzymes par exemple se dégradent à 37°C).

 

Sources :

 https://www.e-sante.fr/miel-pour-votre-sante/actualite/1464

https://www.doctissimo.fr/html/beaute/soins-du-visage/articles/visage/13089-peau-miel.htm

https://magazine.laruchequiditoui.fr/les-colonies-dabeilles-seffondrent-la-production-de-miel-aussi/

https://www.greenpeace.fr/abeilles-danger-fleau-aux-causes-multiples-aux-consequences-catastrophiques/

https://www.apiculture.net/blog/40-des-especes-d-abeilles-sauvages-seraient-en-voie-de-disparition-n247

https://www.apiculture.net/blog/l-apiculture-en-chine-n244

 https://www.bioconsomacteurs.org/bio/dossiers/agriculture-alimentation-sante-environnement/l-apiculture-de-nos-jours-entre

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

La Reine des Prés, un ingrédient millénaire aux vertus raffermissantes pour une peau éclatante !
La Reine des Prés, un ingrédient millénaire aux vertus raffermissantes pour une peau éclatante !

par Les Candides mai 27, 2020

La reine des prés est une plante de nos régions françaises, utilisée pour ses propriétés médicinales et cosmétiques depuis le Moyen-Âge.

Voir l'article entier
Des protections intimes bio, saines et éco-responsables ? un défi "candide" relevé par Evelyn et Jeanne de FAVA !
Des protections intimes bio, saines et éco-responsables ? un défi "candide" relevé par Evelyn et Jeanne de FAVA !

par Les Candides mai 13, 2020

Nous vous présentons deux entrepreneuses candides : Evelyn et Jeanne, les fondatrices de la marque de protections intimes bio, saines et éco-responsables FAVA

Voir l'article entier
La glycérine, à consommer sans modération dans vos cosmétiques
La glycérine, à consommer sans modération dans vos cosmétiques

par Les Candides mai 11, 2020

On retrouve cette matière première dans bon nombre de nos produits de soin, mais que cache cette appellation ? D’où vient-elle ? Comment est-elle fabriquée ? Nous allons tenter de démêler tout ça aujourd’hui !
Voir l'article entier