le Calendula, votre meilleur allié pour soigner vos soucis de peau !

par Les Candides février 17, 2020

le Calendula, votre meilleur allié pour soigner vos soucis de peau !

Le Calendula officinalis L., communément appelé Souci des jardins (Marigold en anglais), est une plante à floraison annuelle de la famille des Asteraceae. Il est reconnaissable de par ses fleurs orange vif.

           Il est utilisé dans la médecine traditionnelle en Europe, en Chine, en Inde et aux U.S., tant sous la forme d’infusions que de pommades. Ses propriétés ne sont plus à démontrer et sont reconnues par les autorités de santé. C’est pourquoi on le retrouve dans de nombreux types de produits cosmétiques. Il convient à tous les types de peaux, même les plus sensibles comme celles des bébés ! 

On vous explique dans cet article en quoi cette fleur est miraculeuse et ce qui fait la qualité d'un excellent macérât de calendula comme celui que nous utilisons chez Les Candides et dont la fleur provient d'Ardèche.

EN QUOI EST-IL BON DANS NOS PRODUITS ?

Parmi les nombreux bienfaits du Calendula, voici les plus intéressants en cosmétiques :

  • Cicatrisant, apaisant et anti-microbien : Il saura soigner les petits bobos du quotidien et soulager les peaux tiraillées ou à problèmes (petites plaies même infectées, eczéma, psoriasis, acné…). Il calmera les démangeaisons tout en apportant douceur et élasticité à la peau.
  • Antioxydant : Il va être capable d’éliminer les radicaux libres engendrés par le stress oxydatif causé par les UV (principaux responsables du vieillissement cutané). Il aura aussi des bonnes capacités de conservation. 
  • Anti-inflammatoire et anti-oedémateux :Ces deux propriétés permettent au Calendula de soulager les piqûres d’insectes, l’urticaire ou encore les coups de soleil légers.

 QUAND EST-IL RECOLTE ?

           Le Calendula est surnommé « la fiancée du soleil » car il a pour particularité de suivre son cycle. Les fleurs s’ouvrent le matin et se referment le soir. Le moment le plus propice à la récolte est par une matinée ensoleillée, juste après que la rosée ait séché. En cosmétiques, ce sont majoritairement les fleurs qui sont utilisées. Ces dernières doivent être récoltées à pleine maturité, c’est là qu’elles auront les meilleurs bienfaits. Elles peuvent ensuite être utilisées soit fraîches, soit séchées. Un séchage doux (à l’air libre ou bien à une température de 30 à 40°C au four) assure une bonne conservation des propriétés de la plante dans le temps.

SOUS QUELLES FORMES POUVONS-NOUS LE TROUVER ?

           Le Calendula peut être utilisé dans les produits cosmétiques de différentes manières. Ses fleurs peuvent être séchées puis macérées dans une huile végétale ou minérale (macérât), ou dans un solvant aqueux (hydrolat).  Une huile essentielle peut également être extraite de ses fleurs ou de ses feuilles par hydrodistillation. Enfin, il est possible de le trouver sous forme d’extrait au CO2 supercritique (cette méthode, plus complexe que les autres, permet d’extraire de façon optimale certains principes actifs du calendula).  

ET CHEZ LES CANDIDES ?

           Le Calendula utilisé dans nos produits est choisi avec soin. Notre producteur, situé en Ardèche, cueille les fleurs de Calendula à totale floraison. Il le fait ensuite sécher à basse température et l’utilise dans l’année suivant sa récolte pour produire le macérât huileux que nous utilisons. Cela permet de conserver un maximum de ses bienfaits. Notre macérât huileux est à base d’huile de tournesol bio, originaire de Nouvelle Aquitaine, qui a elle aussi des propriétés antioxydantes et adoucissantes.

Sources :

Calendula (souci officinal). Doctissimo. (Consulté le 11/02/2020)

[https://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/calendula-souci-officinal.htm]

Calendula officinalis L.. Plants For A Future (PFAF). (Consulté le 11/02/2020)

[https://pfaf.org/user/Plant.aspx?LatinName=Calendula+officinalis]

Muley BP, Khadabadi SS, Banarase NB: Phytochemical Constituents and Pharmacological Activities of Calendula officinalis Linn (Asteraceae).

Trop. J. Pharm. Res. 8 (2009) 455-465.

Yris Maria Fonseca, Carolina Dias Catini, Fabiana T.M.C. Vicentini, Auro Nomizo, Raquel Fernanda Gerlach, Maria José Vieira Fonseca: Protective effect of Calendula officinalis extract against UVB-induced oxidative stress in skin: Evaluation of reduced glutathione levels and matrix metalloproteinase secretion.

  1. of Ethnopharmacol. 127 (2010) 596-601 

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

LES CONSERVATEURS CONTROVERSÉS, PARTIE 2 - LES PARABÈNES
LES CONSERVATEURS CONTROVERSÉS, PARTIE 2 - LES PARABÈNES

par Les Candides juillet 20, 2020

Les parabènes sont aujourd'hui très controversés. Ils ont commencé à être utilisés dans les années 1920, jusqu’à devenir omniprésents dans les années 2010 : en cosmétique, en alimentaire mais aussi dans les produits pharmaceutiques.
Voir l'article entier
Un nouveau modèle d'économie circulaire avec Lunel Vintage
Un nouveau modèle d'économie circulaire avec Lunel Vintage

par Les Candides juillet 17, 2020

De nombreux entrepreneurs réfléchissent à des alternatives circulaires à une économie linéaire. Nous invitons les fondatrices de Lunel Vintage, un nouveau concept de lunettes dites "upcyclées", à nous parler de leur entreprise ! 

Voir l'article entier
Les conservateurs controversés, partie 1 - la Méthylisothiazolinone
Les conservateurs controversés, partie 1 - la Méthylisothiazolinone

par Les Candides juin 04, 2020

S’il y a bien un type d’ingrédient avec lequel il est facile de se perdre au milieu de tous ces noms chimiques ce sont les conservateurs ! Il ne faut pas non plus les diaboliser, mais certains méritent plus de méfiance que d’autres...
Voir l'article entier