La Reine des Prés, un ingrédient millénaire aux vertus raffermissantes pour une peau éclatante !

par Les Candides mai 27, 2020

La Reine des Prés, un ingrédient millénaire aux vertus raffermissantes pour une peau éclatante !

La reine des prés est une plante de nos régions françaises, utilisée pour ses propriétés médicinales et cosmétiques depuis le Moyen-Âge.

La Filipendula ulmaria (L.), communément appelée Reine des prés ou encore Spirée ulmaire, est une plante vivace de la famille des Rosaceae. Sa taille varie de 50 à 150 cm de haut. Elle est reconnaissable par ses grandes feuilles vertes, ses petites fleurs blanches à jaunâtres à l’odeur d’amande, et ses fruits disposés en spirale.

SON HISTOIRE 

           La reine des prés est utilisée pour ses propriétés médicinales depuis le Moyen-Âge. La découverte de son principe actif (qui est aussi celui du saule blanc), au XIXème siècle, a permis une avancée majeure dans le traitement de la douleur. En effet, ces deux plantes contiennent de l’acide salicylique, précurseur de l’acide acétylsalicylique, plus communément appelé aspirine, en référence à la « spirée ».

SES PROPRIÉTÉS

           Cette plante contient de nombreuses molécules actives lui conférant ainsi de nombreuses vertus intéressantes, elle est notamment :

  • Anti-inflammatoire, elle est traditionnellement utilisée pour calmer les douleurs articulaires ou encore les rhumes.
  • Antioxydante, grâce à sa teneur en flavonoïdes.
  • Astringente et tonifiante, elle est réputée pour aider à combattre les jambes lourdes et la cellulite. Ce sont ces propriétés qui sont très intéressantes pour notre huile Olympe !

SA RÉCOLTE

           La Reine des prés est très répandue en Europe, elle pousse dans presque toute la France, principalement dans les prairies humides, les fossés et marécages ou encore au bord des étangs et des rivières. Elle se multiplie naturellement dans son environnement, cependant il est possible de la cultiver dans un jardin en divisant manuellement ses racines au printemps ou à l’automne ! Sa floraison s’étend de juin à août.

ET CHEZ LES CANDIDES ?

             Tout comme le calendula, la reine des prés utilisée dans nos produits est cultivée en Ardèche. Elle est récoltée à la main par notre producteur, puis séchée à basse température pour conserver toutes ses qualités. Elle est ensuite macérée dans de l’huile de tournesol bio, produite en Nouvelle Aquitaine, aux propriétés antioxydantes et adoucissantes. 

Sources :

https://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/reine-des-pres.htm

https://www.altheaprovence.com/reine-des-pres-filipendula-ulmaria/ 

https://www.tela-botanica.org/bdtfx-nn-27940-synthese

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=reine-des-pres_ps

https://www.mr-plantes.com/2014/06/reine-des-pres/

K.Ghedira, P.Goetz, R.Le Jeune. Reine des prés (sommité fleurie de) Filipendula ulmariae (L.) Maxim. Phytothérapie (2011) 9 :318-322


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

LES CONSERVATEURS CONTROVERSÉS, PARTIE 2 - LES PARABÈNES
LES CONSERVATEURS CONTROVERSÉS, PARTIE 2 - LES PARABÈNES

par Les Candides juillet 20, 2020

Les parabènes sont aujourd'hui très controversés. Ils ont commencé à être utilisés dans les années 1920, jusqu’à devenir omniprésents dans les années 2010 : en cosmétique, en alimentaire mais aussi dans les produits pharmaceutiques.
Voir l'article entier
Un nouveau modèle d'économie circulaire avec Lunel Vintage
Un nouveau modèle d'économie circulaire avec Lunel Vintage

par Les Candides juillet 17, 2020

De nombreux entrepreneurs réfléchissent à des alternatives circulaires à une économie linéaire. Nous invitons les fondatrices de Lunel Vintage, un nouveau concept de lunettes dites "upcyclées", à nous parler de leur entreprise ! 

Voir l'article entier
Les conservateurs controversés, partie 1 - la Méthylisothiazolinone
Les conservateurs controversés, partie 1 - la Méthylisothiazolinone

par Les Candides juin 04, 2020

S’il y a bien un type d’ingrédient avec lequel il est facile de se perdre au milieu de tous ces noms chimiques ce sont les conservateurs ! Il ne faut pas non plus les diaboliser, mais certains méritent plus de méfiance que d’autres...
Voir l'article entier