La glycérine, à consommer sans modération dans vos cosmétiques

par Les Candides mai 11, 2020

La glycérine, à consommer sans modération dans vos cosmétiques

         On retrouve cette matière première dans bon nombre de nos produits de soin, mais que cache cette appellation ? D’où vient-elle ? Comment est-elle fabriquée ? Nous allons tenter de démêler tout ça aujourd’hui !

LA GLYCERINE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

           Naturellement présente dans l’organisme, la glycérine, aussi appelée glycérol, propan-1,2,3-triol (pour les chimistes) ou encore E 422 (dans l’alimentaire), est la partie centrale des triglycérides. Ils sont stockés dans les tissus adipeux de notre corps et constituent une importante source d’énergie. Ils se présentent sous la forme d’un cœur glycérol auquel sont attachés 3 acides gras (voir schéma ci-contre). Les corps gras, dont les huiles végétales, sont généralement un mélange complexe de ces triglycérides. Ainsi, il est possible d’obtenir de la glycérine à partir d’un grand nombre d’huiles végétales.

Elle se présente, à température ambiante, sous la forme d’un liquide sirupeux, incolore, inodore et au goût sucré. Elle se dissout dans les solvants polaires comme l’eau et l’alcool. 

COMMENT EST-ELLE FABRIQUEE ?

           La glycérine peut avoir différentes origines : végétale, animale ou synthétique. Nous allons ici nous intéresser à la glycérine végétale. L’appellation « glycerin » dans les listes INCI n’indiquent pas l’origine de la glycérine utilisée, cependant, l’utilisation de glycérine d’origine végétale est généralement indiquée. Celle-ci peut être fabriquée de différentes manières :

  • A l’origine, la glycérine est obtenue par saponification des corps gras. En effet, la réaction des triglycérides avec la soude entraine la formation de savon et de glycérine. 
  • La glycérine est également un coproduit de la réaction formant du biodiesel à partir d’huiles végétales. La production d’une tonne de biodiesel entraine la formation de 100kg de glycérine d’où l’importance de la valoriser, sinon elle est détruite en tant que déchet !

 Elle est aussi produite naturellement pendant la fermentation du raisin dans la production du vin.

QUELS SONT SES BIENFAITS ?

           La glycérine agit comme humectant dans les cosmétiques. Cela signifie que cette molécule a beaucoup d’affinité avec l’eau, elle va avoir la capacité de fixer jusqu’à 6 molécules d’eau !

  • Comme elle peut fixer l’eau, elle a donc un pouvoir très intéressant pour le maintien de l’hydratation de la peau mais aussi du produit en lui-même.
  • Elle est très hydratante et émolliente (adoucissante et assouplissante).
  • Elle est aussi utilisée comme solvant pour concocter des macérâts hydroglycérinés de plantes, elle permet d’améliorer l’extraction de certains composés actifs. Ces macérâts peuvent ensuite être ajoutés dans différents types de produits cosmétiques.
  • Elle remplace souvent le sorbitol dans les dentifrices car elle a meilleur goût.
  • Elle aurait aussi un rôle antiseptique. De par sa capacité à fixer l’eau, elle serait en mesure d’éradiquer les bactéries par dessèchement ce qui permet de réduire la quantité de conservateur nécessaire.

           Ce composé est peu cher, efficace et facile à incorporer dans les formules. C’est pourquoi on le retrouve dans un très grand nombre de produits : du lait hydratant au dentifrice, en passant par les baumes à lèvre.

           De plus, la glycérine est un ingrédient particulièrement sûr, même pour les bébés ! Elle ne présente aucun effet néfaste, que ce soit pour le corps humain ou pour l’environnement car elle possède un bon indice de biodégradabilité. On retrouve aussi la glycérine dans bien d’autres application comme le domaine pharmaceutique, alimentaire, textile…

ET CHEZ LES CANDIDES ?

           Certains industriels retirent la glycérine de leurs savons pour la vendre séparément mais nous on la garde ! Cela serait quand même dommage de perdre un ingrédient aussi bienfaisant !

Sources :

Le Glycérol (Glycerin). L’Observatoire des Cosmétiques. (Consulté le 24/02)

https://cosmeticobs.com/fr/articles/lingredient-du-mois-10/le-glycerol-glycerin-302/

Glycérol. Société Chimique de France (SCF). (Consulté le 24/02)

http://www.societechimiquedefrance.fr/Glycerol.html

Christina Lee, Meghan Russel and Eduardo Ruvolo : Stratum corneum hydration and barrier benefits with glycerin on xerotic skin.

International Journal of Cosmetic Science. Vol 34 - 4(Aug 2012) 381-381

  1. Lodén and C. Wessman : The influence of a cream containing 20% glycerin and its vehicle on skin barrier properties.

International Journal of Cosmetic Science. Vol 23 - 2(Apr 2001) 115-119


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

LES CONSERVATEURS CONTROVERSÉS, PARTIE 2 - LES PARABÈNES
LES CONSERVATEURS CONTROVERSÉS, PARTIE 2 - LES PARABÈNES

par Les Candides juillet 20, 2020

Les parabènes sont aujourd'hui très controversés. Ils ont commencé à être utilisés dans les années 1920, jusqu’à devenir omniprésents dans les années 2010 : en cosmétique, en alimentaire mais aussi dans les produits pharmaceutiques.
Voir l'article entier
Un nouveau modèle d'économie circulaire avec Lunel Vintage
Un nouveau modèle d'économie circulaire avec Lunel Vintage

par Les Candides juillet 17, 2020

De nombreux entrepreneurs réfléchissent à des alternatives circulaires à une économie linéaire. Nous invitons les fondatrices de Lunel Vintage, un nouveau concept de lunettes dites "upcyclées", à nous parler de leur entreprise ! 

Voir l'article entier
Les conservateurs controversés, partie 1 - la Méthylisothiazolinone
Les conservateurs controversés, partie 1 - la Méthylisothiazolinone

par Les Candides juin 04, 2020

S’il y a bien un type d’ingrédient avec lequel il est facile de se perdre au milieu de tous ces noms chimiques ce sont les conservateurs ! Il ne faut pas non plus les diaboliser, mais certains méritent plus de méfiance que d’autres...
Voir l'article entier